top of page
  • Eliott Lawton

Comment gérer sa frustration lorsqu’on n’est pas constellé.e ?

La constellation familiale est une pratique de transformation et de guérison qui nous invite à plonger dans nos propres structures internes. Elle permet d’y déceler des schémas présents qui empêche la.e constellé.e d’avancer complètement dans la direction qu’elle.il souhaite, de les transmuter et d’ouvrir la porte vers une vie plus harmonieuse.



Une constellation familiale se déroule en plusieurs phases. Ce que tu vas lire par la suite concerne le déroulé d’une constellation familiale telle qu’elle est présentée chez Deep Tantra. Les modalités de la pratique peuvent varier en fonction de l’animateur.rice et de la formation dont il.elle est issu.e.


Dans un premier temps, un tirage au sort est réalisé pour désigner la personne qui sera au centre de la pratique, exposant sa problématique de vie du moment. Cette phase est un dialogue entre l’animateur.rice et ce.tte participant.e, même si les autres participant.e.s peuvent également interagir. N’oublions pas que c’est une pratique de groupe et donc que toutes les personnes présentes dans la salle sont concernées par ce qui se joue.


Lorsque cette phase de question est terminée, un « casting » est désigné pour jouer le rôle des représentant.e.s. Ces dernier.ère.s peuvent être proposé.e.s par n’importe quel membre du groupe et validé.e.s par l’animateur.rice et la.e constellé.e. Lorsque tou.te.s les représentant.e.s auront été choisi.e.s, il est temps de passer à la constellation proprement dite.


Phase suivante : tout le monde se lève et peut se déplacer dans la pièce, interagir avec les autres et partager ce qui la.e traverse. C’est l’animateur.rice qui dictera le rythme et orientera le chemin de la constellation tout au long de celle-ci.


Le but principal d’une constellation est de trouver un « mieux » à la situation. Même un pas qui semble minuscule au regard d’un.e autre personne est une avancée sur le chemin du mieux. Il est important de prendre conscience que le rythme de chacun.e est différent et par conséquent qu’il est impossible de prévoir à l’avance ce qui va se dérouler lors d’une constellation ainsi que de deviner où se terminera celle-ci. La constellation ne cherche en aucun cas un happy end, elle existe pour accompagner la.e constellé.e à accueillir la situation, à s’orienter et trouver une voie de développement personnelle qu’elle.il pourra enrichir au quotidien.




Une constellation familiale n’est-elle intéressante que lorsqu’on est constellé.e ?


Absolument pas ! C’est un retour que nous avons régulièrement eu suite à nos ateliers chez Deep Tantra et que nous tenons à éclaircir pour donner un peu de matière aux personnes n’ayant pas encore franchi le pas.


Lorsqu’on ressort d’une session de constellations familiales frustré.e de ne pas avoir été au centre de l’action, il est intéressant de se tourner vers soi et de se demander : « qui parle en moi » ?


Il n’est pas rare que la frustration de ne pas être le centre d’attention soit liée à une part d’enfant en nous. Nul besoin d’avoir une position centrale au sein de la constellation pour pouvoir bénéficier pleinement des bienfaits de cette pratique. En effet, toutes les personnes présentes dans la salle lors d’un atelier, animateur.tice.s compris, bénéficient de la beauté d’une transformation et du chemin qui y mène. Penser qu’il faut être au centre pour pouvoir se nourrir, c’est comme imaginer qu’il faut pratiquer un sport pour pouvoir l’apprécier.


Nous évoluons tou.te.s avec différentes parts en nous qui réagissent plus ou moins en fonction de ce que nous traversons sur le moment. Plusieurs psychanalystes ont développé des pratiques intégrant une approche plurielle de notre/nos personnalité.s. C’est le cas notamment de l’IFS (développée par Richard C. Schwartz), de l’Analyse Transactionnelle (d’Eric Berne) et de la constellation familiale (à qui l’origine est souvent attribuée à Bert Hellinger).


L’objectif commun de toutes ces pratiques est de diviser notre personnalité pour pouvoir ensuite mettre en relation ces « parts de soi ». L’invitation que nous faisons au sein de Deep Tantra aux personnes pouvant ressentir une frustration de ne pas être constellé.e.s est de pouvoir regarder cette part de nous qui dit « moi, moi, moi » et d’entrer en relation avec pour saisir le besoin fondamental qui se cache derrière cet élan. D’une certaine manière, c’est une approche autonome de la constellation familiale que de pouvoir réaliser ceci.

Si tu éprouves des difficultés à prendre du recul sur cette part de toi, tu peux nous contacter à tout moment ou nous rejoindre lors de nos ateliers. Nous nous ferons une joie de te transmettre ce que nous savons en espérant que cela te permettra d’avancer sur ton propre chemin.


En attendant, nous te souhaitons une vie remplie de beauté, de joie et de fluidité.

Love


Comments


bottom of page